Forum Francophone sur le processus de Plans Nationaux d’Adaptation (PNA)

Grand-Popo, Bénin, le 28 au 31 août 2018

Introduction

Le Forum Francophone sur le processus de Plans Nationaux d’Adaptation (PNA) organisée du 28 au 31 août 2018 à Grand-Popo, Bénin avec l’accent mis sur l’intégration de l’adaptation dans le processus de budgétisation et la communication stratégique de l’adaptation a réuni des représentants gouvernementaux des pays francophones de l’Afrique sub-saharienne ainsi que des autres pays intéressés afin de partager les expériences de meilleures pratiques et d’une expérience d'apprentissage entre pairs et de permettre à certains qui désirent se lancer dans le processus PNA de bénéficier de contributions d'experts.

Les objectifs du Forum Francophone étaient :

  • L’élaboration de stratégies pour obtenir un soutien politique de haut niveau en vue de l'intégration de l'adaptation dans les politiques nationales en tant qu'objectif principal ;
  • L’acquisition de connaissances pratiques sur la manière d’intégrer l’adaptation aux changements climatiques dans les processus de budgétisation ;
  • L’acquisition de connaissances pratiques sur la communication stratégique relatives à l'adaptation et au processus de PNA ;
  • L’identification des rôles possibles des différents acteurs (représentants sectoriels, points focaux nationaux en matière de changements climatiques, représentants financiers ou en planification) et de la manière dont ils peuvent coordonner leurs actions pour appuyer ces processus.

Pendant ce forum, les représentants du Bénin, du Burkina Faso, du Sénégal, du Mali, du Togo, du Madagascar, du Ghana, du Nigéria, de la Côte d’Ivoire, du Haïti et de la Jamaïque ont discuté des stratégies a adopter dans le but de faire face aux impacts des changements climatiques.

Le Forum a été organisé dans le cadre du « Projet d'Appui Scientifique aux processus de Plans Nationaux d'Adaptation dans les pays francophones les moins avancés d'Afrique subsaharienne » (PAS-PNA) conjointement par le Gouvernement Béninois à travers la Direction Générale de l’Environnement et le Climat (DGEC) du Ministère du Cadre de Vie et du Développement Durable (MCVDD) du Bénin, le PAS-PNA et le Réseau mondial de PNA.

PAS-PNA est mis en œuvre par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH, en coopération avec Climate Analytics gGmbH. Au Bénin, il est mis en œuvre sous la tutelle du Ministère du Cadre de Vie et du Développement Durable (MCVDD) et en coopération avec le Centre de Partenariat et d’Expertise pour le Développement Durable (CePED), au Sénégal sous la tutelle du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) et au Burkina Faso sous la tutelle du Ministère de l’Environnement, de l’Économie Verte et du Changement Climatique (MEEVCC).

28 août | Introduction au processus de PNA

Le processus de PNA | Patrick Guerdat, l'Institut international du développement durable (IISD)

Plan National du NAP en Haïti | Gerty Pierre, point-focal du NAP-Haïti

Le processus PNA en Côte d’Ivoire | Jean Douglas Anaman, point focal du processus de PNA

Cadre du plan d'adaptation national du Ghana | Antwi-Boasiako Amoah(Ph.D.), Agence de protection de l'environnement du Ghana

Processus d’élaboration du PNA Pêche au Sénégal | Dibor SARR FAYE, Division changement climatique DEEC/MEDD, Sénégal

Soutien politique pour le PNA | Patrick Guerdat, IISD

29 août | L’intégration de l’adaptation dans le processus de budgétisation

Financement des PNA : Rôle potentiel du financement public intérieur dans le soutien au processus PNA | Patrick Guerdat, IISD

Intégration des changements climatiques dans la Note Analytique du Programme de Développement 2018-2019 | Romaric SOFONNOU, Ministère du Cadre de Vie et du Développement Durable (MCVDD) du Bénin

Processus PNA – Expérience du Togo dans l’intégration de l'adaptation dans la planification budgétaire | BAMALI Tahontan et ALE Sawaba, Togo

Les instruments financiers et le processus de PNA | Patrick Guerdat, IISD

Accès aux fonds pour l’adaptation aux changements climatiques à travers le budget national | Amadou TOURE, PAS-PNA

Expérience du LoCAL, Bénin | Médard OUINAKONHAN, Direction Générale de l’Environnement et du Climat, Bénin

Le Fonds National pour l’Environnement et le Climat (FNEC), Bénin | Marius DOMINGO, CSPSE/FNEC

Fonds Climat Mali | Niambele Aminata DIARRA, Mali

30 août | La communication stratégique de l’adaptation

La communication stratégique pour les processus de plans nationaux d’adaptation (PNA) | Christian Ledwell, IISD

Experiences du Burkina Faso dans le processus du Plan National d’Adaptation aux Changements Climatiques du PNA | Arouna Dolobzanga, Ministère de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique du Burkina Faso

Sensibilisation du processus PNA à Madagascar | Ampiza LAHIMASY , membre du Comité de Coordination du PNA au Ministère de l’Agriculture et de l'Elevage du Madagascar

Planification de l’adaptation au niveau national en Jamaïque: Communication sur l’adaptation au changement climatique | Ayesha Constable, Ministère de la Croissance économique et de la Création d'emplois, Jamaïque

Communication scientifique pour soutenir le PNA | Alcade Segnon, PSA-PNA

31 août | Visite sur le terrain

Les participants sont partis en bus le dernier jour pour faire une visite de terrain sur trois différents sites pour observer l’érosion de la côte béninoise et les solutions envisagées. M. Kassa MOUNOU, Responsable de l’Unité Technique du Programme de Protection du Littoral contre l'Érosion Côtière (DPBCPE/DGEC/MCVDD) a offert son expertise et répondu aux questions des participants tout au long de la journée.

Le premier site visité (Hilacondji) est un village à la frontière avec le Togo dont la population dépend fortement de la pêche et de l’agriculture. De considérables pertes d’habitats et de terres à cause de la remontée de la mer ont été répertoriées au cours des cinquante dernières années. Cela a contribué à l’insécurité alimentaire, la pauvreté et le dépeuplement de la région. Des mesures d’adaptation, notamment une protection bipartite, sont planifiées par l’initiative West Africa Coastal Areas Management Program (WACA).

Le deuxième site (place du 10 janvier) est situé au coude du fleuve Mono, aujourd’hui un passage d’une cinquantaine de mètre seulement. Perturbé par la construction d’un barrage et par les changements climatiques qui ont accéléré l’érosion du site, il y a un risque que si rien n’est fait, une rupture du passage pourrait se produire et ainsi séparer Grand-Popo en deux. Cela aurait des conséquences désastreuses pour les villages des alentours qui subiraient des inondations importantes. L’initiative WACA prévoit également des ouvrages (recharges de plage) pour stabiliser la situation.

Le troisième site (Est de Cotonou) a été choisi pour montrer les mesures d’adaptation déjà prises pour protéger les populations et infrastructures proches du Port Autonome de Cotonou. Les épis réalisés ont contribué à un regain progressif de plage (piégeage des sédiments) qui sera amplifié grâce à de futurs ouvrages consistant en des rechargements de plage, des protections en revêtement et une digue immergée.

Top